Aller au contenu principal

Comment agir de manière préventive face au risque de paiement ?

D’une part, les hôpitaux belges se battent pour préserver leur santé financière, mais, d’autre part, ils tiennent à remplir leur rôle social vis-à-vis des patients. Cette dualité complique la tâche des directeurs financiers.

Néanmoins, il est possible de différencier le niveau de service en fonction du risque de paiement, ce qui est encore trop peu souvent le cas : les patients ayant des problèmes d’argent bénéficient sans la moindre question d’une chambre individuelle luxueuse qu’ils n’ont pas les moyens de payer.

 Évaluer le risque de paiement au moyen de données internes ?

Vous pouvez évaluer le risque de crédit des patients récurrents vous-même. L’historique de paiement est une bonne base pour anticiper d’éventuels problèmes dans ce domaine.

Quelques paramètres qui peuvent vous aider à mieux évaluer les risques de paiement :

  • Ancienneté des problèmes de paiement
  • Fréquence des problèmes de paiement
  • Durée moyenne des retards de paiement

Une évaluation du risque de crédit vous permet de mieux évaluer le risque de paiement des patients et de différencier votre niveau de service en fonction du risque de paiement. Vous remplirez ainsi votre rôle social et vous limiterez la charge financière pour ceux qui ont des difficultés d’argent.

Différencier votre niveau de service en fonction du risque de paiement ?

Découvrez comment les informations de crédit peut vous aider >

Minimisez le risque de paiement & améliorez votre cash-flow !