Aller au contenu principal

Factures impayées : le secret d'un recouvrement couronné de succès

Pas le temps ? Pas envie ? Remettre le suivi des factures impayées à plus tard paraît anodin. Mais ça ne l’est pas : Si vous ne prenez pas le temps de faire un suivi rapide de vos factures impayées, vos revenus sont en danger.

Les chances de recouvrement diminuent chaque jour...

Savez-vous que le risque de non-paiement augmente chaque jour qui passe après l’échéance ? Le graphique ci-dessous illustre à quel point les chances de recouvrement (Collectability of Claims %) diminuent avec le temps.

 

 recouvrer des factures impayées

L’ancienneté des factures impayées détermine les chances de recouvrement

Une étude réalisée par Intrum Justitia démontre clairement l’importance d’un suivi rapide :

 

  • 90 jours après l'échéance, le taux de recouvrement des factures impayées est de 75 %.
  • 6 mois après l’échéance, le taux de recouvrement des factures impayées est de 60 %.
  • 1 an après l’échéance, le taux de recouvrement des factures impayées n’est plus que de 45 %.
  • 2 ans après l’échéance, le taux de recouvrement chute sous les 30 %.

 

Les chances de recouvrement diminuent fortement à mesure que l’on s’éloigne de la date d’échéance d’une facture impayée.

 

Recouvrer une créance à l'amiable ?

Maximisez vos chances de succès dans les 90 jours avec Intrum Justitia >

Effectif et sans frais inutiles !

  

11 conseils pour accélérer le recouvrement de vos factures impayées 

  1. Envoyez des factures claires, prévoyant une acceptation explicite des conditions générales. Incluez des conditions de paiement et de crédit sans équivoque dans vos conditions générales.
  2. Prévoyez dans vos conditions générales un délai spécifique endéans lequel les contestations doivent avoir lieu : généralement 14 jours après la réception des biens ou la livraison des services.
  3. Prévoyez un suivi immédiat lorsqu’une facture arrive à échéance. Ne remettez pas les choses à plus tard !
  4. Votre client ne réagit pas aux rappels de paiement ? Transmettez vos factures impayées à Intrum de préférence dans les 90 jours suivant l’échéance. Nos gestionnaires de dossiers feront en sorte de récupérer un maximum d’argent pour vous dans les plus brefs délais.
  5. Plus les dossiers que vous nous transmettez sont complets, plus vous aurez de chances de récupérer rapidement votre argent.
  6. En plus de l’adresse postale, conservez aussi le(s) numéro(s) de téléphone et l’adresse e-mail de vos clients. Pour les consommateurs, il est très utile de demander la date de naissance également. Cela facilite les recherches d’adresse en cas de déménagement.
  7. Remettez-nous toutes les preuves : contrat, bon de commande, conditions générales, facture, bon de livraison, copie de rappels, échanges d’e-mails avec votre client et votre réponse à d’éventuelles contestations. Cela permet à Intrum de réagir plus rapidement si le client n’est pas d’accord et vous fait gagner du temps au niveau du traitement des dossiers.
  8. Intégrez une clause indemnitaire et des intérêts de retard dans vos conditions générales. Veillez à ce que les montants soient raisonnables et proportionnels au préjudice encouru.
  9. Adaptez votre gestion des débiteurs au profil de vos clients. Abordez les différents risques de manière segmentée.
  10. La prévention avant tout : la lutte contre les factures impayées commence par une politique d’acceptation stricte et bien réfléchie.