Aller au contenu principal

Le nombre de primes d’assurance impayées augmente en Belgique

Le nombre de primes d'assurance impayées a augmenté en 2013

Datassur, qui gère la liste noire des assureurs, tire la sonnette d'alarme dans le Tijd du 29 avril 2014. En 2013, 82 483 personnes ont été ajoutées à cette liste contre 76 897 en 2012, soit une hausse de plus de 7 %.

En totalité 215 000 Belges figurent sur la liste noire des compagnies d'assurance, avertit Wauthier Robyns d'Assuralia dans un bulletin radio du 6 Juin 2014.

En raison de la crise économique, explique Datassur, de plus en plus de personnes n'arrivent pas à payer toutes leurs factures en fin de mois. Les primes d'assurance sont également concernées.

Un preneur d'assurance est repris dans la base de données de Datassur quand :

  • il ne paie pas sa prime d'assurance (95 % des cas)
  • il refuse de rembourser la franchise convenue à l'assureur
  • il a commis une fraude à l'assurance

Les personnes sur la liste noire ne sont pas automatiquement exclues des assurances, mais le nouvel assureur peut exiger une prime plus élevée ou imposer des conditions plus strictes. Elles restent inscrites pendant 3 ans en cas de non-paiement d'une prime ou d'une franchise et pendant 10 ans en cas de fraude avérée.

Les retards de paiement dans le secteur de l’assurance

Fin 2013, Intrum a mené une étude relative au comportement de paiement et à la situation financière du particulier. En votre qualité de professionnel des assurances, vous y trouverez très certainement des informations utiles. Un Belge sur trois (32 %) reconnaît, par exemple, ne pas avoir payé une facture (à temps) au cours des six derniers mois pour des raisons financières.

retards de paiement - primes d'assurances

Par rapport à d’autres secteurs, les résultats relatifs au secteur des assurances ne semblent, à première vue, pas si mauvais. À la question de savoir quelles factures sont payées en retard, seuls 5 % des sondés affirment payer leurs assurances après le délai imparti et 6 % répondent "ça dépend", alors qu’ils sont un peu plus de 89 % à avoir l’intention de payer la prime d'assurance à temps.

Le secteur des assurances arrive donc juste derrière les locations et les hypothèques, mais loin devant les factures scolaires, par exemple.

Le défaut de paiement : plus courant avec les assurances facultatives

L’expérience nous a appris que le caractère obligatoire de certaines assurances jouait un rôle important dans le défaut de paiement. L’impact de la situation financière globale du particulier sur le nombre de primes d'assurance impayées vis-à-vis des assurances facultatives est beaucoup plus important.

Comment les assureurs abordent-ils les primes d'assurance impayées ?

Après l'envoi de plusieurs rappels de paiement, de nombreux assureurs décident relativement vite de suspendre ou de résilier la police d'assurance. Néanmoins, il serait plus judicieux pour eux de limiter le nombre de résiliations et de suspensions au strict minimum. Recruter un nouveau client coûte en effet jusqu'à sept fois plus cher que garder un client existant !

 

4 étapes pour un recouvrement optimal des primes d'assurance impayées :

  1. Faites analyser votre gestion des débiteurs par l'un de nos consultants en gestion du crédit
  2. Prévoyez après vos rappels de paiement une phase suffisamment longue de recouvrement à l'amiable
  3. Faites appel à un expert en recouvrement international lorsque le preneur d'assurance déménage à l'étranger
  4. Un coup de téléphone fait des merveilles. Avec Call Collect, vous inciterez une grande partie des mauvais payeurs à payer immédiatement

Récupérer des primes d'assurance impayées ?
Faites appel aux experts d'Intrum >
Recouvrement maximal. Coût minimal.