Aller au contenu principal

Les défauts de paiement dans le secteur du e-commerce : quels sont les groupes à risque ?

Une étude récente d’Intrum Justitia Suisse a identifié les groupes à risque au sein du e-commerce. Bien que cette étude ait été réalisée en Suisse, nous pouvons partir du principe que les conclusions sont à peu près les mêmes pour le reste de l’Europe.

Âge et situation familiale

1. Les plus de 45 ans sont toujours les moins nombreux à acheter en ligne. Il faut souligner néanmoins que les femmes entre 45 et 59 ans constituent un groupe cible intéressant pour le e-commerce. Elles présentent un niveau de consommation relativement élevé et un faible risque de défaut de paiement.

2. Les isolés et surtout les familles monoparentales présentent un risque d’endettement plus élevé que la moyenne.

 

Revenus et niveau de formation

1. Dans les catégories de revenus inférieures, on trouve des segments avec un niveau de consommation élevé et un risque important de non-paiement. Si votre boutique en ligne compte une grande proportion de ce type de clients, vous courez plus de risques si vous ne vous protégez pas.

2. Les personnes possédant un niveau de formation élevé consomment plus en ligne et présentent un risque de crédit plus faible.


Principales conclusions pour votre e-shop

Nous vous conseillons de cibler les types de clients suivants :

- Les hommes et les femmes entre 30 et 44 ans

- Les femmes entre 45 et 59 ans

- Les familles et les couples

- Les personnes titulaires d’une formation supérieure issues de la classe moyenne

 

Votre risque de crédit augmente avec ces types de clients :

- Les jeunes entre 0 et 29 ans

- Les familles monoparentales et les isolés

- Les personnes à faibles revenus

- Les personnes titulaires d’une formation limitée

 

Augmentez votre chiffre d’affaires tout en limitant les risques

Si vos clients se situent – totalement ou en partie – dans les segments à risque ci-dessus, vous devez faire encore plus attention à votre gestion du crédit !

Le moyen le plus simple de limiter le risque de crédit est de n’autoriser que le paiement par carte Visa dans votre boutique en ligne. Bien que cette méthode soit très efficace, elle vous fera perdre au moins 30 % de chiffre d’affaires.