Aller au contenu principal

Les retards de paiement concernent essentiellement les factures scolaires

Les conclusions du rapport Consumer Payment Research d'Intrum Justitia indiquent que c'est le règlement des factures scolaires qui laisse le plus à désirer : 11 % des personnes interrogées ont en effet répondu qu'elles payaient systématiquement après l'échéance indiquée. De toute évidence, le consommateur accorde une priorité inférieure au règlement de ces factures.

Avec les dettes générales, les factures scolaires sont celles qui sont payées avec le moins d'assiduité. 76 % seulement des personnes interrogées paient toujours les factures scolaires avant l'expiration du délai. D'autres dépenses récurrentes (comme le loyer, la téléphonie ou l'énergie) priment et sont payées dans les délais requis en moyenne dans pratiquement 90 % des cas.

 factures scolaires impayées

Plusieurs causes à ces retards de paiement

Plusieurs éléments influencent le comportement de paiement des consommateurs. Certaines personnes ne font pas preuve d'un comportement de paiement ou d'un sens des responsabilités approprié. Elles sont tout simplement moins respectueuses des délais de paiement. Pour ce groupe de personnes, les retards de paiement s'expliquent par la nonchalance qu'elles affichent. Si l'école assure un suivi des factures impayées, ce groupe de personnes y sera le plus rapidement sensible et adaptera en règle générale rapidement son comportement.

Il y a bien évidemment aussi des gens qui éprouvent tout simplement des difficultés à nouer les deux bouts. Deux solutions peuvent dans ce cas être utilisées : d'une part, il est capital d'apprendre à ces personnes à gérer leur argent et leur budget familial. D'autre part, il est indispensable de prévoir un accompagnement approprié pour les personnes en passe de rencontrer des difficultés financières. Cet accompagnement est bien évidemment tout aussi important pour les personnes connaissant des problèmes financiers structurels - même si cette aide est déjà en grande partie disponible.

La problématique du non-paiement des factures scolaires est désormais confirmée. Pour les écoles, le suivi adéquat des factures scolaires et de leur paiement constitue un axe de plus en plus prioritaire en raison de son impact financier majeur sur les budgets (lesquels sont du reste déjà sous pression !). Considérant que la mission essentielle des écoles est l'enseignement, il ne faut pas s'étonner qu'un nombre croissant d'écoles souhaitent recourir aux services de spécialistes externes.