Aller au contenu principal

Pourquoi majorer les factures impayées des frais de recouvrement ?

Comment suivre les factures hospitalières impayées ?

Comment réagir lorsqu’un patient ne paie pas sa facture à temps ? En lui envoyant un rappel. Si vous avez de la chance, cela suffira à l’inciter à payer.

Le patient ne paie toujours pas ? Dans ce cas, envoyez un deuxième puis un troisième rappel. Vous pouvez aussi lui passer un petit coup de téléphone.

Les intérêts de retard et la clause indemnitaire envoient un signal et permettent de limiter les pertes

Certains mauvais payeurs s’entêtent et espèrent que vous arrêterez un jour de réclamer votre argent. Ce sont justement ces factures impayées qui entraînent des coûts supplémentaires et des pertes.

Il est essentiel de mettre en place une procédure d’escalade afin d’indiquer clairement aux mauvais payeurs que le paiement tardif et/ou le non-paiement des factures ne sont pas sans conséquence. Les intérêts de retard et la clause d’indemnité stipulés dans vos conditions générales jouent un rôle essentiel à cet égard.

Dans le secteur des soins de santé, il est important que ces moyens soient utilisés de manière socialement responsable. Ne facturez pas des coûts supplémentaires dès le premier rappel, attendez l’étape suivante. Plus vous avancerez dans le processus de recouvrement, plus la majoration de frais occupera une place importante dans votre communication.

Impact financier de la majoration de frais

Un benchmark réalisé par Intrum Justitia démontre que l’application effective des intérêts de retard et de la clause indemnitaire stipulés dans vos conditions générales fait monter sensiblement le taux de recouvrement moyen par dossier. En facturant des frais supplémentaires, vous réduirez vos pertes, vous limiterez les coûts de recouvrement et vous éviterez que votre marge financière s’effrite.

Client Intérêts de retard (base annuelle) Clause indem-nitaire Principal moyen Majoration moyenne Recouv-   rement avec majoration Recouv- rement sans majoration Réduction coût de recouvrement
Client 1  12%  20% - Minimum € 50  € 60  € 56  95%  57%  € 23
Client 2  8%  10% - Minimum € 50  € 130  € 60  85%  73%  € 16
Client 3  12%  12% - Minimum € 25  € 130  € 40  68%  58%  € 13
Client 4  12%  10% - Minimum € 25  € 150  € 40  57%  46%  € 17
Client 5  12%  15% - Minimum € 40  € 25  € 55  123%  55%  € 17
Client 6  6%  15% - Minimum € 25  € 200  € 55  70%  55%  € 30
Client 7  12%  10% - Minimum € 40  € 25  € 40  120%  50%  € 18
Moyenne sectorielle  9,25%  € 30          

 

Majorer les factures hospitalières impayées des frais de recouvrement

Le recouvrement réussi des factures hospitalières vous garantit une trésorerie saine qui vous permettra de financer vos investissements.

Les grands acteurs du secteur hospitalier sont tous d’accord : « Il faut trouver un bon équilibre. D’une part, une institution de soins doit agir de manière socialement responsable et mettre le patient au centre de ses préoccupations mais, d’autre part, la réalisation des objectifs financiers est indispensable à sa survie. »

 

Optimisez vos processus de gestion du crédit :

Faites appel à notre expert du secteur des soins de santé >

Pour un résultat optimal obtenu de manière socialement responsable.