Aller au contenu principal

Dites-le sur la facture

Plusieurs achats, une seule facture. Avarda permet aux consommateurs comme aux détaillants de garder une trace des factures et de les payer en toute simplicité.

Avarda vous aide à vous adresser au client avec une solution sur mesure, conçue pour gérer les paiements et flux de produits aussi bien dans le secteur e-commerce que dans les magasins physiques.

L’e-commerce prend rapidement de l’ampleur dans toute l’Europe et, au cours de ce processus, change l’univers de la vente au détail autant que le comportement des consommateurs.  Pour tout détaillant en ligne qui souhaite réussir, il est essentiel de proposer une offre attrayante, dans un premier temps, mais aussi d’assurer un processus de paiement fluide et de soigner les relations avec les acheteurs afin de fidéliser la clientèle.

Avarda est une joint-venture entre Intrum Justitia et TF Bank qui aborde ces questions de manière innovante. Actuellement présente en Suède et en Finlande, Avarda prévoit d’étendre ses activités au reste des pays nordiques.

«Nous nous concentrons à la fois sur le détaillant et le client, et intégrons l’ensemble du processus d’achat; nous instaurons une routine simple de conclusion d’achat et de paiement pour le client et donnons au détaillant la possibilité d’augmenter ses ventes futures en restant en contact avec le client», explique Mikael Johansson, PDG d’Avarda.

Avarda propose un service de facturation complet ainsi que le paiement en plusieurs versements. Par ailleurs, les achats des clients sont réunis sur une seule facture mensuelle au lieu de faire l’objet d’une facture à chaque fois. Dans le cadre du processus de facturation et de paiement, Avarda permet à la boutique en ligne de communiquer avec les clients sur le lancement d’offres spéciales, de campagnes et de nouveaux produits.

«Cette communication peut être adaptée à chaque client et apporte une valeur ajoutée significative en faisant revenir les clients», déclare Mikael Johansson.

Les services d’Avarda sont également conçus pour gérer les paiements et flux de produits aussi bien dans l’e-commerce que dans les magasins physiques, ce qui devient de plus en plus important pour les détaillants.

«Les frontières entre les magasins traditionnels et les magasins en ligne sont floues et de nombreux détaillants intègrent ces opérations. Vous pouvez par exemple passer une commande en ligne et la récupérer en magasin ou acheter un produit en ligne et le retourner en magasin», explique Mikael Johansson.