Aller au contenu principal

Strato SA

Notre choix s’est porté sur Intrum, car l’ampleur, la réussite et l’expérience internationale de l’entreprise nous ont convaincus. La détermination de l’adresse est au cœur de la procédure pré-judiciaire de mise en demeure.

Le groupe STRATO est le deuxième plus grand fournisseur d’hébergement Web en Europe dans plus de 3,5 millions de domaines et avec plus d’un million de contrats clients. Depuis 2006, l’entreprise intervient également aux Pays-Bas, en Espagne, en Grande-Bretagne, en France et en Italie.

Stephan Georgi, Strato AG        Au fil des ans, STRATO a largement automatisé ses processus : de la passation de commandes sur Internet à la réédition des comptes en passant par les transactions financières ainsi que la sommation et le recouvrement de créances.


Mais, c’est précisément dans ce genre de commerce, aux prestations répétées dans un marché de masse, que les impayés sont inévitables malgré des mesures de préventions cohérentes et des procédures de mises en demeure rigoureuses. Même Stephan Georgi, responsable comptable de STRATO AG, en est conscient. « Plus le délai jusqu’au prochain règlement est important, plus le risque de modification des données clients augmente car le client ne nous communique pas ses nouvelles données. Ainsi, le prélèvement automatique sera non seulement voué à l’échec, mais la simple procédure de mise en demeure sera également bloquée comme l’adresse n’est plus disponible » explique Stephan Georgi.

« Dans le commerce de masse, et dans notre cas, ce sont surtout de nombreuses petites créances d’environ 50 EUR qui doivent être traitées avec professionnalisme, efficacité et dans un objectif de coût. Dans la gestion des créances, cela ne peut être effectué, à partir d’un certain point, que par une société de recouvrement » déclare Stephan Georgi. Pour cette raison, STRATO a opté pour la collaboration avec un prestataire de services externe. « Notre choix s’est porté sur Intrum Justitia, car l’ampleur, la réussite et l’expérience internationale de l’entreprise nous ont convaincus. La détermination de l’adresse est au cœur de la procédure pré-judiciaire de mise en demeure. À côté de cela, nous utilisons le suivi à long terme et les services de conseil et de formation. Notre présence géographique coïncide également parfaitement avec celle d’Intrum Justitia. Pour les affaires internationales, nous avons déjà pu recourir, avec succès, au savoir-faire de l’entreprise quant aux mesures préventives » conclut Stephan Georgi.

Au site Internet de STRATO

Source : Interview Client issu du Magazine Intrum 04/2008