Aller au contenu principal

PERSONNEL

Christian travaille depuis 3 ans au poste de Managing Director chez Byjuno SA, une filiale du groupe Intrum Justitia. Dans l’interview qui suit, il nous explique ses principaux défis et sa plus grande fierté.

Christian, peux-tu te présenter en quelques mots?
Bonjour, je m’appelle Christian; bien qu’ayant déjà un demi-siècle au compteur, je me considère toujours comme curieux, aventureux et prêt à relever des défis. J’aime aborder des choses nouvelles, enthousiasmer les autres et réaliser des projets communs. Il y a quelques années par exemple, j’ai décidé de décrocher le brevet de pilote privé. Aujourd’hui, j’apprécie les excursions avec ma famille dans des aéroports et des lieux que nous ne connaissions pas encore. Dans ma vie professionnelle, les choses se passent un peu de la même manière. Vous en découvrirez davantage ci-dessous.

Tu es Managing Director chez Byjuno. Comment es-tu arrivé là et pourquoi as-tu choisi de travailler chez Intrum?
Cela fait maintenant trois ans que je suis chez Byjuno. En 2013, le groupe Intrum Justitia a décidé d’investir dans le domaine de l’«Online Retail Consumer Finance» et de fonder une entreprise pour lancer ces produits sur le marché suisse dans un premier temps. Au cours de ma carrière, j’ai toujours cherché des opportunités passionnantes où l’on fait partie du projet dès le début et où l’on peut définir, puis réaliser personnellement la stratégie et la mise en œuvre. Fonder et développer une start-up dans la Fintech m’a semblé être une opportunité intéressante. Aujourd’hui, nous sommes déjà dans la troisième année et nous sommes très prospères.

Qu’as-tu fait avant d’entrer chez Byjuno?
J’ai occupé pendant plus de 10 années des postes de direction chez MasterCard Europe en Suisse, en Autriche et en Allemagne. Auparavant, j’avais travaillé comme membre fondateur au sein du groupe Aduno (anciennement Viseca Card Services) et chez Six Group (anciennement Europay Switzerland). Par conséquent, je suis très fortement ancré dans les transactions de paiement sur la base de cartes et de comptes.

Quels sont tes principaux défis professionnels au quotidien et comment les affrontes-tu?
Les principaux défis sont liés au fait que dans une start-up, on démarre de rien; tous les jours ou presque, on doit prendre des décisions afin de mettre en œuvre la stratégie définie de manière aussi efficace que possible. De plus, on doit sans cesse réfléchir aux priorités, continuer à renforcer l’organisation et ce toujours dans le cadre des possibilités financières.

De quoi es-tu particulièrement fier dans ton travail?
Je suis fier tous les jours depuis ma naissance, car mon nom est «Stolz», ce qui signifie fierté/fier en allemand... mais blague à part, je suis fier que nous ayons réussi en peu de temps à introduire sur le marché un nouveau modèle d’affaires innovant qui correspond à un réel avantage client, aussi bien pour les commerçants que pour les consommateurs. Et ce sur un marché qui est déjà très fortement occupé par d’autres sociétés. Cela n’a été possible qu’avec une équipe qui croit fermement au succès de cette entreprise et qui avance dans la même direction, en dépit des moments de grande effervescence.

Pour conclure, peux-tu décrire Byjuno en trois mots-clés?
Simple, flexible, dynamique.