Aller au contenu principal

Fraud dans le commerce en ligne

La livraison contre facture représente un chiffre d’affaires supplémentaire pour des entreprises mais également de gros dangers. Elle est surtout l'objectif de bandes de fraudeurs professionnels.

Achat sur facture – Le chiffre d’affaires par opposition au risque

Pour les boutiques en ligne, le paiement sur facture est une nécessité. Presque 90% des utilisateurs préfèrent ce mode de paiement. Il n'est donc pas étonnant que le taux d’interruption d'achat peut s'élever à plus de 80%, si le mode de paiement sur facture n’est pas proposé. Le risque augmente également en même temps : Depuis 2012 une hausse de plus de 75 % des dommages potentiels liés à la fraude a été enregistrée. Les bandes de fraudeurs professionnels utilisent de façon ciblées toutes les failles du processus de commande et profitent du fait que les fournisseurs veuillent livrer rapidement la marchandise afin de prendre l'avantage sur leurs concurrents.

Que peut-on faire pour se protéger ?

Le plus important étant que les entreprises ne ferment pas les yeux face au risque de fraude mais se prémunissent, sans toutefois empêcher les bonnes affaires. Une analyse de solvabilité seule, ne sera utile que partiellement. Intrum Justitia applique un „processus fraude“ à trois niveaux.

Notre processus fraude à trois niveaux

D‘autres mesures supplémentaires et manuelles permettent un degré d'efficacité encore plus élevé, elles sont toutefois critiques en rapport au délai (livraison de la commande). Par conséquent, Intrum Justitia définit ces  étapes complémentaires individuellement avec ses clients, comme par exemple, la vérification du nombre de commandes (3 x par jour), recherche ouverte de modèles de fraude connus et inconnus, recommandation de retenir la livraison, blocage d’adresses de fraudeurs, etc. 

Plus d'informations?

Contactez-nous!