Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront d’améliorer votre expérience sur notre site. En savoir plus sur l'utilisation des cookies et la manière de modifier vos paramètres

Intrum Justitia soutient le projet Action Solidaire Burkina Faso

Entretien avec Béatrice DEES, salariée du groupe Intrum Justitia, à l'initiative du projet Action Solidaire au Burkina Faso.

Vous soutenez le projet Action Solidaire au Burkina Faso. En quelques mots, comment s’articule votre action ?

Le Burkina Faso, petit pays d’Afrique de l’Ouest, enclavé sans accès à la mer, est classé parmi les pays les plus pauvres du monde.

C’est lors d’un voyage en 2013 et après avoir rencontré Aziz, guide interprète, que l’idée de mener des actions solidaires pour le Burkina Faso est née.

Depuis, je sollicite famille et amis pour collecter des fournitures scolaires et des vêtements pour les jeunes enfants du village de Tiébélé où je me rends environ deux fois par an. Situé à 200 km de la capitale Ouagadougou, non loin de la frontière du Ghana, ce village composé de 60 000 habitants, affiche un taux de scolarité exemplaire avec plus de 80% des filles et des garçons scolarisés.

Malgré des classes pouvant excéder 100 élèves et le manque de fourniture scolaire, certains élèves marchent plus de 2h pour se rendre à l’école et beaucoup d’entre eux n’ont pas de sac pour transporter leurs affaires.

Vélos, sacs à dos, stylos, cahiers… quelques bonnes initiatives peuvent changer la vie des enfants.

Quel peut-être le rôle d’Intrum Justitia dans ce projet ?

Cette année, Intrum Justitia souhaite m’accompagner dans ce projet. Dans le cadre du renouvellement de notre parc informatique, une trentaine de PC seront mis à disposition des écoles. A l’heure actuelle, sur une classe de 60 élèves, seuls 10 d’entre eux manipulent l’informatique. Nous réfléchissons actuellement aux problématiques logistiques pour acheminer ces PC sur place.

En parallèle et afin d’associer les salariés, la commission Intrum Responsable organise une collecte de fournitures scolaires. Le site de Tours a déjà réunis 15 kg de matériel pédagogique.

Je me rendrai au mois de décembre au Burkina Faso pour distribuer les dons aux enfants.

Merci à tous pour votre implication, merci pour eux. Cette action est d’autant plus importante que nous pourrons déployer notre projet aux villages alentours, non touristiques, qui sont encore plus démunis. 

                                                     Béatrice Dees, entourée des éléves de Tiébélé.