Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront d’améliorer votre expérience sur notre site. En savoir plus sur l'utilisation des cookies et la manière de modifier vos paramètres

Rencontre avec Fatiha Tami Zerguine, formatrice au sein du groupe Intrum Justitia

" Notre enjeu est d’inculquer le respect de l’humain, une constante dans nos métiers et l’assertivité "

Quels sont les enjeux de la formation chez Intrum Justitia ?

Intrum Justitia s’appuie beaucoup sur la formation pour accueillir les nouveaux collaborateurs dans leur prise de fonction et accompagner nos collaborateurs plus expérimentés dans le développement de leurs compétences.

Un réseau de 8 formateurs internes permanents et occasionnels est à la disposition de l’ensemble des services de l’entreprise. Nous disposons d’une salle dédiée pour aborder les aspects théoriques dans de bonnes conditions.  Nous avons aussi, une salle équipée d’ordinateurs réservée à la mise en situation réelle.

Notre mission principale consiste à enseigner le métier du recouvrement à des profils issus de secteurs d’activité extrêmement variés. Nos collaborateurs ont pour points communs, la capacité d’adaptation, l’écoute et l’empathie. Notre enjeu est d’inculquer le respect de l’humain, une constante dans nos métiers et l’assertivité. C’est-à-dire savoir comment exprimer le besoin d’être payé tout en prenant en compte l’individu face à soi pour éviter de le brusquer ou de le frustrer. Un plus qui fait vraiment la différence.

 

A qui s’adressent ces formations ?

La formation est un des fondamentaux de l’entreprise Intrum Justitia. Nous accueillons les premiers visages de l’entreprise. Nous sommes là pour les accompagner tout au long de leur parcours au sein de l’entreprise : intégration, prise de poste, montée en compétence, soutien pour leurs différents projets et pour répondre à leurs questions quotidiennes.

Les sessions s’adressent à tous les salariés d’Intrum Justitia France. Qu’il s’agisse de relance commerciale en marque blanche ou de recouvrement en nom propre, elles s’adaptent à l’ensemble de nos activités B2B, rachat et B2C.

Concernant la formation continue, elle est ouverte à tous les salariés de l’entreprise toutes fonctions confondues, pour maîtriser les sujets liés à nos activités et aux différentes évolutions.

Nous proposons aussi des formations sur mesure selon les besoins.

 

Comment s’articule le processus formation et quels sont les thèmes abordés ?

La formation allie théorie et pratique et se fait généralement en deux temps.

Tout d’abord, les nouveaux collaborateurs sont accueillis lors de la journée WELCOME au cours de laquelle ils découvrent l’entreprise, son organisation, ses règles et ses métiers. Nous nous concentrons sur le partage des valeurs, notre code de déontologie et l’approche de la relation avec une personne en situation d’impayé.

Puis, dans un second temps, après avoir intégré les équipes, une formation de second niveau leur est proposée pour les faire monter en compétence sur huit jours. Cette fois-ci nous abordons les aspects techniques c’est-à-dire les outils sur lesquels ils vont travailler puis les gestes métier et la maîtrise du discours. L’objectif est qu’ils soient autonomes à la fin de cette session.

Bien entendu, le cadre reste souple et nous pouvons ajouter des journées supplémentaires pour approfondir si besoin  les connaissances ou renforcer la validation des acquis.

 

Quel(le) expérience, fait marquant souhaiteriez-vous nous faire partager ?

La formation est une activité où chaque session est un réel défi. Les profils sont différents, les groupes sont hétérogènes. Il y a une vraie relation professionnelle qui se créée avec les participants. Parmi mes plus beaux souvenirs me vient la reconnaissance : des « mercis » avec émotions, des bouquets de fleurs, des boites de chocolats…

En résumé, la formation c’est avant tout une belle aventure humaine. Il est important de pouvoir mettre à l’aise les nouveaux arrivants et nos salariés expérimentés  afin d’instaurer un climat de confiance propice à l’apprentissage. Nous demandons aux participants de s’investir dans la formation afin qu’ils soient acteurs de leur parcours.

Confidence pour confidence, le plus difficile pour moi c’est quelque fois de « Couper le cordon et repartir de plus belle… ».